Une gestion des stocks peut se révéler aussi ardue qu’un jeu de stratégie. Vous devez à la fois avoir suffisamment de produits en stocks pour répondre aux besoins de vos clients, mais aussi éviter des surplus qui nuiraient aux activités et à l’image de votre entreprise. Et plus vos produits demeurent longtemps dans vos entrepôts ou sur vos rayons, plus ils coûtent cher. Ils immobilisent vos capitaux et ils occupent de l’espace de stockage précieux.

Il existe différents moyens pour maîtriser ce jeu. Et comme tous les jeux de stratégie, des règles simples sont à connaître.

Règle n°1 : Analysez votre marché pour établir des prévisions

Si votre entreprise existe depuis un certain temps, vous devriez pouvoir identifier parmi vos produits, ceux qui se vendent bien et ceux pour lesquels la demande est plus faible tout au long de l’année. Il s’agit de votre carte à suivre, ne l’ignorez pas !

Vos produits sont-ils liés à une saison en particulier ? Vos clients sont-ils plus enclins à venir vous voir en fin d’exercice comptable ? Analysez toutes les tendances liées à vos ventes.

Votre objectif consiste à analyser votre marcher pour acquérir des stocks juste avant de les revendre afin que vous puissiez rapidement récupérer les sommes investies.

Un bon logiciel de stocks doit vous permettre de connaître l’historique de vos ventes et de pouvoir établir des prévisions quant à vos ventes futures.

Règle n°2 : Transformez des stocks dormants en argent

N’hésitez pas à écouler rapidement les produits qui ‘dorment’ dans votre stock. Écoulez-les rapidement, faites des prix réduits, des promotions, et autres offres spéciales.

Faites attention aux produits qui ont date limite d’utilisation ou les produits qui évoluent rapidement technologiquement. Le but est que vos clients vous aident à écouler rapidement votre stock.

Regardez éventuellement avec vos fournisseurs s’ils peuvent reprendre une partie de vos produits non écoulés. Certains de leurs clients seraient peut-être intéressés à acheter vos produits. Négociez avec votre fournisseur pour essayer sa nouvelle gamme de produits dont il vous parle depuis un moment.

Dernière idée, vous pourriez donner vos stocks invendables à des organismes de bienfaisance et obtenir en contrepartie un reçu pour défiscaliser.

Règle n°3 : Négociez du temps

Essayez de raccourcir au maximum le délai de stockage de vos produits. Essayez de maintenir des stocks d’articles qui se vendent rapidement et concluez un accord de livraison directe avec les fabricants ou les distributeurs pour les produits qui se vendent plus lentement. Ce type d’accord permet à un fabricant ou à un distributeur d’expédier leurs produits directement à vos clients, ce qui vous évite de garder les produits dans votre stock.

Essayer de négocier de meilleures modalités de paiement avec vos fournisseurs. Par exemple, en obtenant des délais de paiement de 45 ou de 60 jours et en incitant vos clients à vous payer dans un délai de 30 jours ou moins, vous augmenterez ainsi vos marges. Vous pouvez également céder vos comptes clients à une société d’affacturage qui se chargera du recouvrement.

Qualifiez vos financements par des bons de commande. Une fois qu’un bon de commande est établit en avance, vous avez un délai supplémentaire pour approvisionner vos produits.

Vous aurez toujours des articles que vous ne réussirez pas à vendre au prix fort. Vous devrez alors les éliminer de votre stock. Le fait de planifier à l’avance vos sorties vous permettra de déterminer les dates où vous les mettrez en vente à prix réduit dans le but de les écouler. Vous aurez alors un meilleur contrôle sur votre stratégie, et à mesure que vous offrirez des soldes, vous pourrez évaluer les résultats en fonction de vos objectifs et modifier votre stratégie pour réduire vos coûts et gagnez plus d’argent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.