La date de péremption d’un médicament est déterminée par les laboratoires pharmaceutiques grâce à des études scientifiques pour garantir la qualité du produit. Si elle signifie parfois que le produit est moins efficace, son dépassement peut aussi représenter un risque de toxicité ou d’infection.

Comment gérer votre stock avec les dates de péremption des médicaments ?

Avant de répondre à cette question, résumons l’importance de veiller aux dates figurants sur les médicaments.

Pour tout médicament il y a des modifications chimiques, et au fil du temps des modifications liées à l’environnement qui font qu’au bout d’un certain nombre de temps ces médicaments changent.

Les sirops : Si les comprimés sont assez stables et peuvent dépasser leurs dates de péremption, à condition d’être protégés de la chaleur, de l’humidité, de l’air et de la lumière, il faut faire attention aux médicaments sous forme de sirops : on considère qu’ils peuvent souvent s’infecter parce qu’ils contiennent du sucre. De même pour les collyres et certaines pommades.

Les substances injectables :  Les substances injectables ont une durée de vie plus courte que les autres types de médicaments : souvent moins de trois ans ! Et attention, cette durée de vie n’est garantie que s’ils sont conservés, dans leur emballage, entre 2 à 8°C, c’est-à-dire à la température moyenne d’un réfrigérateur.

Les médicaments contre l’hypertension : Quand le médicament vieillit, sa concentration en produit actif diminue. Il peut donc être à l’origine de cas de sous-dosage, ce qui augmente le risque d’accidents cardio-vasculaires dans le cadre de traitement contre l’hypertension par exemple.

Prudence avec les antibiotiques : Après la date de péremption, des molécules toxiques peuvent apparaître dans certains médicaments, par exemple parmi les antibiotiques ceux de la famille des tétracyclines. Leur formation peut par exemple être due à des réactions chimiques entre le produit actif et les excipients.

La pilule contraceptive : Une pilule contraceptive périmée depuis trop longtemps pourra avoir perdu en efficacité, et ne plus garantir une protection valable. Pensez à vérifier la date de péremption inscrite sur l’emballage.

Comment réussir à gérer un stock de médicament sans risque d’oublier des produits dont la date est dépassée ?

Si vous devez garantir un stock de médicaments et veillez à ne pas mettre à disposition des médicaments périmés, il peut être fastidieux de devoir vérifier toutes les dates de son stock manuellement !

Aujourd’hui, avec un logiciel comme GSE-Web vous pouvez très facilement suivre les médicaments qui rentrent dans votre stock, et y renseigner chaque date de péremption pour un suivi automatique.

Vous n’aurez alors plus à vous soucier de la date des médicaments présents dans votre stock ! Une fois les dates de vos produits renseignés, GSE-Web scannera automatiquement chaque jour (vers 13h00 heure de Paris), l’ensemble de votre stock, et il vous avertira instantanément par email si des produits périmés sont identifiés. Vous pouvez même définir une marge de sécurité supplémentaire en renseignant un nombre de jours avant qu’un produit ne doit être signalé.

A chaque nouvelle connexion à l’interface de GSE-Web, vous aurez à votre disposition une liste récapitulative des produits à sortir. Ainsi, vous n’avez plus à soucier de la qualité des produits présents dans votre stock :).

Avertissement : cet article à simplement pour but d’informer sur l’importance de veiller à la date de péremption des médicaments, il ne se substitue en aucun cas à l’avis des professionnels de la santé.

Dans tous les cas, nous rappelons qu’il faut conserver les médicaments quels qu’ils soient dans leur emballage d’origine pour toujours avoir à disposition leur date de péremption, et bien lire la notice concernant leur utilisation !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.