L’inventaire de votre stock doit vous permettre de connaître la valeur HT de votre stock. Il doit être réalisé au minimum 1 fois par an.

L’inventaire du stock : à quoi ça sert ?

L’inventaire de votre stock doit être fait chaque année et concerne tous les biens que vous avez encore en votre possession pour vous permettre d’établir vos comptes annuels. Les produits que vous n’avez pas encore revendus ou les matières premières que vous n’avez pas encore utilisées ne doivent pas impacter vos résultats. Il faut donc valoriser votre stock.

Vous devez apporter le plus grand soin à votre inventaire car il peut être contesté par l’administration fiscale. Si vous retenez une valeur de stock inférieur à la réalité, vous minorez d’autant votre résultat et donc votre imposition ! Il faut donc pouvoir justifier la méthode de valorisation de votre stock que vous avez retenue et le détail de son calcul.

Que doit-on inventorier ?

Lors de votre inventaire vous devez inventorier toutes les marchandises, matières premières, qui sont encore en votre possession à la date de fin de votre année comptable.

Les biens et le matériel qui ne sont pas destinés à être revendus ne font pas partie du stock.

1ère étape de votre inventaire : compter les produits dans votre stock

Il est très important de veiller à ce que toutes les marchandises soient comptées et qu’aucune ne soit comptée deux fois !

La première chose à faire est donc de ranger les zones de stockage et de se répartir clairement le travail si on est plusieurs. L’idéal est de définir des zones clairement identifiables via un plan, et un système de couleurs facilement repérables.

Tout inventaire de stock doit de préférence être réalisé un jour de fermeture pour qu’il n’y ait pas de mouvements dans le stock pendant que vous comptez. Votre logiciel de stock ne doit pas vous autoriser à entrer ou sortir des produits pendant que vous comptez votre stock.

2ème étape de votre inventaire : valoriser les produits de votre stock

Après avoir compté tous les biens de votre stock, il faudra fixer pour chacun le coût unitaire moyen (CUMP).

Retenez donc le prix d’achat hors taxes de vos produits, tels qu’ils figurent sur les factures de vos fournisseurs, reprises commerciales incluses.

Ensuite multiplier les quantités par la valeur unitaire et faite la somme de chaque ligne pour avoir la valeur totale de votre stock.

Comment faire l’inventaire de vos chantiers en cours ?

Si vous gérez des chantiers, il faudra également valoriser les chantiers en cours à la date de clôture des comptes. Il faut prendre en compte les chantiers qui ont été commencés mais qui ne sont pas encore terminés à la date de fin de l’année comptable.

Il est généralement d’usage de retenir un pourcentage d’avancement du chantier par rapport au devis qui avait été réalisé.

Et vous, qu’en pensez-vous, avez-vous des conseils à partager pour réaliser un bon inventaire ? Dites-le nous dans les commentaires 🙂

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.